Recherche par une carte

Partager cette page sur Facebook

Tête Pelouse, Tête Pelouse: Par la combe de Grand Crêt à ski

Sortie

Sommet
Tête Pelouse
Itinéraire
Par la combe de Grand Crêt
Nom
Tête Pelouse: Par la combe de Grand Crêt
Dénivelé
1105m
Date
29-03-2014
Description

Conditions

MONTEE
J'avais été alléché par un compte-rendu du 24 mars (60cm de poudreuse), même si je réalisais qu'avec ce temps chaud les choses avaient dû vite changer, mais tant pis.  Et puis, je n'étais plus revenu dans le coin depuis bien longtemps, erreur à corriger surtout que j'avais eu le temps d'admirer les sommets des Aravis depuis l'autoroute  en rentrant du Buet, trois dimanches de suite.

Laissé ma voiture au bord de la route vers 1432m, un peu par hasard mais bonne idée car quand je suis passé à côté du parking des Confins au début de l'ascension, j'ai vu qu'il menaçait déjà de déborder.  (L'autre option est de se garer un peu plus avant, avec les skieurs de fond, et de suivre leur piste pour rejoindre le départ de l'ascension - soit dit en passant, le réseau de pistes de ski de fond semble vraiment superbe!)

Coup d'oeil dans la combe du Grand Crêt, déjà au moins 35 randonneurs sur la trace, ce avant 9h!  Ensuite r. à s., bonne ambiance avec tout ce monde, large éventail allant des fusées avec équipement minimal super-léger et n'ayant pas une seconde à gaspiller pour dire bonjour, aux messieurs plus jeunes du tout mais montant encore très honorablement, si à leur âge je peux faire aussi bien, je serai très heureux!

Trace excellente.  J'avais craint de la trouver glacée du moins dans le bas, mais non.  Certes, un poil poudreuse sur la fin, si bien que pour la dernière pente j'ai finalement mis les couteaux, puisque j'étais avec mes anciennes fixations sur lesquelles le couteau se lève à chaque pas, et donc freine assez peu.

Au petit col, belle ambiance, et une grosse vingtaine de randonneurs.  Sans compter ceux qui venaient de partir en direction du sommet, ceux qui étaient en train de revenir dudit sommet, et tous ceux qui montaient encore dans la pente!  Pas mal de randonneurs arrivant également depuis le versant S donc ayant sans doute choisi l'option de la combe de Bella Cha.  Plus deux randonneurs qui venaient de franchir un petit col ouvrant sur le versant SE et des pentes vraiment raides, respect.  Seul bémol, plus loin au SE, il semblait y avoir de l'animation au Plan autour de la piste descendant de la Tête du Torraz, et les commentaires de l'animateur portaient jusqu'à nous, dommage.

A part ça j'ai juste eu le temps de me dire, "bravo Antoine", tu montes à 2500m et quelques et tu ne le sens même pas, avant de réaliser qu'il n'y a pas 1100m de dénivelé jusqu'au col - ceci explique cela.  Ca explique aussi pourquoi certains n'hésitent pas à se faire un sommet du coin, puis une petite descente jusqu'au replat avant de repeauter et d'en faire un second, pour avoir leur dose...

Pour le sommet:  voyant quelques randonneurs au pas un peu incertain sur le terrain mixte neige/rocher, et comme j'avais emporté mes crampons et ne voulais pas les avoir portés pour rien, je les ai chaussés.  Plus pour le plaisir que par nécessité, parce que ce n'est ni raide, ni exposé.  Au final j'étais plus confortable que les autres.

Au sommet, très international:  deux copains l'un français l'autre allemand qui m'a proposé de m'emprunter mes crampons ;-), puis un couple d'Espagnols.  Vue belle mais air très blanc dans le lointain, comme prévu par la météo d'ailleurs.  Pas mal de monde dans le Trou de la Mouche et sur la pente y conduisant.



DESCENTE
Premières pentes très jouissives, certes plutôt pistées mais de la neige dure crochant bien, un régal.

Peu avant moi une dame s'est élancée, accompagnée de son chien très sympa, taille moyenne, très poilu, qui aboyait autour d'elle comme un fou - elle m'a expliqué plus tard qu'il aboyait parce que, habitué aux sorties avec son mari, skieur plus rapide, le chien s'impatientait! ;-)
Et juste après cette dame une autre dame s'est élancée, et là un des deux autres chiens présents au sommet, qui n'était pas le sien, s'est mis à la précéder en aboyant contre elle, si bien que par peur de lui rentrer dedans la pauvre s'est vu gâcher tous les virages de cette première pente, avant de chuter.  Sympa de randonner avec les chiens, encore mieux si on arrive à les discipliner pour qu'ils n'aillent pas gêner les autres randonneurs.

Plus bas j'ai tenté d'éviter le soleil et ai donc tiré rive gauche, mais vu la douceur des températures ces derniers jour eh bien même là c'était certes encore poudreux dans le fond mais souvent croûté, donc ski plus exigeant qu'espéré.  Cela dit au soleil en milieu de combe ou rive droite, ça ne semblait pas génial non plus.

Dès 2000m neige commençant à ramollir mais très sympa, ambiance genre piste rouge-noire en fin de saison.

Plus bas, plutôt neige de printemps, donc il ne faudrait pas y être trop tôt sous peine de devoir descendre dans du dur.  Bien aimé le mini-couloir final, ludique.

Pentes finales vraiment très revenues, du coup le schuss ne te donne plus assez d'élan et tu dois pousser un peu.  Mais bon, comme tu n'as que 1100m de dénivelé dans les pattes, ça va.

Commentaires

  • Très beau sommet dans très belle région.  Le paysage est varié, avec de multiples combes, de multiples cols et sommets, et beaucoup ont une gueule intéressante avec ce versant SE assez abrupt, et les couches géologiques très visibles et très inclinées.  Qui plus est le dénivelé est vraiment plutôt raisonnable, 1100m et similaire pour les sommets voisins.
  • fréquentation élevée, en toute logique vu la beauté des lieux.  L'avantage est qu'on trouve le plus souvent une belle trace de montée voire plusieurs traces parallèles, et qu'on a de la compagnie.
  • accès facile, nombreux parkings, départ des pistes de ski de fond tout proche, et belles terrasses pas loin pour un verre bien mérité après l'effort.  Le rêve! ;-)

Météo

Beau temps, voiles d'altitude comme annoncé.  La météo avait aussi parlé d'un risque de foehn, mais là c'était assez tranquille du moins jusque vers midi.
Température:  3 degrés vers 9h aux Confins, 12 degrés vers 13h à La Clusaz.

Horaire

Départ un peu avant 9h.
Y suis allé tranquillement et ai mis un peu moins de 2h30 jusqu'au col voisin du sommet, et environ 2h10 en route ce qui fait 500m/h.
Comme la pente est soutenue, on ne perd pas de temps à faire de la distance horizontale - c'est un peu l'anti-Tête de Bossetan! ;-)

Accès

Accès routier aisé, routes sèches.
Par contre des panneaux annoncent que la route menant à La Clusaz sera fermée dès le 31 mars 2014 et pour plusieurs mois.  Je ne connais pas assez bien la région pour imaginer quel sera le trajet de remplacement proposé.

Autres sorties sur cet itinéraire

Comment y aller ?

Les différents points de départ

Où cela se trouve-t-il ?

Voir aussi :

Ski de rando - Randonnée pédestre - Raquette - Courir 74

Ski de rando 74, parcourez les montagnes des Alpes à ski de randonnée !

Creative Commons CC-by-nc-nd antoineb, le contenu de cette page est sous licence Creative Commons CC-by-nc-nd

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus.